Lettre de soutien moral face à la maladie : deux exemples

Similaires

Lettre d’amour pour exprimer un regret

Il faut éviter d’avoir des regrets car on y...

Lettre de rupture après avoir découvert son infidélité

Apprendre l’infidélité de son partenaire est une des pires...

Lettre d’amour triste à son ex

Tu es toujours amoureux.se de ton ex. Malgré la...

Partager

Dites-le avec une lettre

Que tu veuilles déclarer ton amour, dire adieu à une relation toxique, dire merci à la personne qui te fait du bien… Léa, écrivaine publique, t’écrira la lettre parfaite.

Écrire une lettre de soutien moral face à la maladie est une belle preuve d’amitié ou d’amour à la personne malade. C’est un moyen de lui montrer qu’elle n’est pas seule dans cette épreuve difficile. Une telle lettre lui apportera du réconfort, de l’espoir et de la force pour surmonter sa maladie, quelle qu’elle soit. Trop souvent, la maladie isole. Par tes mots, elle saura qu’elle peut compter sur ton soutien et ton affection, ton empathie et ta présence. Un bon moral est essentiel pour guérir ou garder espoir. La présence des proches est le meilleur des remèdes. Tu as une amie malade ? Ton amoureux.se ? Et tu veux lui dire des mots d’amitié ou d’amour, d’espoir et de résilience ? Voici deux modèles de lettres de soutien moral face à la maladie. Pour sa meilleure amie et pour la personne aimée, ainsi que des conseils d’écriture.

Pour qui écrire une lettre de soutien moral face à la maladie ?

Tu peux écrire une lettre de soutien moral face à la maladie à un ou une ami(e), un membre de ta famille, un(e) collègue dont tu es proche et/ou ton amoureux.se évidemment.

Toute personne proche qui traverse une période difficile en raison de sa maladie sera heureuse de recevoir des mots affectueux, une pensée amicale ou amoureuse. Exprimer ton soutien à cette personne pour lui montrer qu’elle n’est pas seule dans cette épreuve et qu’elle peut compter sur toi est essentiel.

Tu lui envoies ainsi des ondes positives qui l’aident à oublier ses peurs et ses douleurs. Sa fatigue et son stress. Par l’envoi d’émotions optimistes, tu lui fais oublier les émotions négatives qui peuvent par moments prendre beaucoup de place dans son quotidien.

Une lettre de soutien moral peut aussi aider à renforcer les liens affectifs et à maintenir une communication positive entre la personne malade et ses proches. Parfois, on ne sait pas comment réagir, quoi dire, quoi faire. La peur d’en faire trop ou pas assez, d’être maladroit(e), intrusif.ve ou au contraire de se montrer trop réservé(e).

Par ta lettre, par ce geste simple mais très significatif, tu peux exprimer ta compassion et ton empathie. Et lui proposer ton aide de façon indirecte. Ainsi ton amie(e), ton ou ta conjoint(e), ta maman, ton frère, quelle que soit la personne de ton entourage touchée par un problème de santé, saura qu’elle peut compter sur toi. Elle osera t’appeler ou demander ton aide. Car tu lui auras écrit que tu es là pour elle et elle n’aura pas peur de te déranger.

Tu peux lire aussi 80 Pensées positives à envoyer à une personne malade

Conseils d’écriture pour ta lettre de soutien

Dans ce genre de courrier, il faut laisser parler ton cœur, évidemment. Affection, amitié ou amour… L’important est que tu apportes ton soutien et ton réconfort. Que tu lui donnes de la force et du courage, que tu l’aides à traverser cette épreuve. Mais malgré ton envie de bien faire et ta sincérité, tu peux hésiter sur les mots. Avoir peur de mal dire. Chercher la phrase adéquate.

Voici de quoi t’aider. En suivant ces conseils, tu pourras rédiger une lettre de soutien moral chaleureuse et réconfortante.

1. Exprime tes sentiments sincères envers la situation difficile qu’elle traverse. Reste toi-même, sa maladie ne doit pas changer votre relation.

2. Fais preuve de compassion et d’empathie, en montrant que tu es là dans ces moments difficiles sans aucun jugement.

3. Encourage-la à garder espoir et à rester positive face à la maladie sans lui dire quoi faire ni comment réagir.

4. Évite les phrases toutes faites, les pseudo conseils médicaux, le misérabilisme. Ou au contraire lui dire que tout va bien se passer et qu’elle est forte pour tout surmonter.

5. Sois à l’écoute. Encourage ton proche malade à exprimer ses émotions et ses sentiments avec toi sans honte, gêne ou pudeur.

6. Propose ton aide et ton soutien de façon concrète. Lui rendre visite, faire ses courses, son ménage, l’accompagner à ses rendez-vous médicaux…

7. Termine ta lettre en réaffirmant ton soutien et ta présence. Et en lui disant que la maladie ne change rien à ce que tu ressens pour elle/lui.

Tu peux lire aussi Elles vivent avec la fibromyalgie : témoignages de frangines

Besoin d’aide pour l’écriture de ta lettre ?

Tu as peur de ne pas réussir à exprimer clairement ton amitié ou ton amour, ton soutien moral ? Tu as peur de faire preuve de maladresse, d’utiliser des platitudes… 

Et si tu te faisais aider pour écrire ta lettre de soutien moral face à la maladie ? Léa, écrivaine publique spécialisée, peut l’écrire pour toi. Elle propose la création de lettres et discours inédits et 100% personnalisés pour toutes les situations inhérentes aux relations humaines. Lettres d’amour, de rupture, de soutien, d’amitié, discours de mariage, d’anniversaire… Contacte-la !

Tu peux lire aussi 85 messages d’encouragement pour apporter espoir et soutien

Lettre de soutien moral face à la maladie : deux exemples

Frangine te propose deux exemples de lettres de soutien. L’une pour ta meilleure amie, l’autre pour la personne qui fait battre ton cœur. Tu peux les décliner au masculin comme au féminin. Et la lettre pour une meilleure amie peut évidemment servir pour un ou une ami(e) ou une personne dont tu es proche dans ton entourage.

N’oublie pas de personnaliser ta lettre. Ces deux modèles sont des sources d’inspiration mais elles ne doivent pas être copiées/collées sans y apporter ta touche personnelle. La personne malade dans ton entourage mérite que tu y mettes ton cœur, de la sincérité. Que tu parles d’elle de façon authentique.

Une lettre de soutien moral pour sa meilleure amie 

« Ma Best

L’épreuve que tu traverses est injuste et me donne envie de hurler. Mais je sais bien que ce n’est pas ça qui t’aidera. C’est bête, on s’est toujours tout dit toi et moi, sans chichi ni tabou, et voilà que je me sens hésitante presque timide à t’écrire aujourd’hui…

Non, je refuse de laisser la maladie mettre une distance entre nous, comme une gêne ou une fausse pudeur qui n’a pas lieu d’être !

Alors je vais t’écrire comme je te parle depuis toutes ces années, comme on a toujours échangé. Car je sais que même si certaines maladresses se glissent dans cette lettre tu ne m’en voudras pas, car tu sais l’amitié que j’ai pour toi, la tendresse que je te porte.

Tu es comme ma sœur et je ne veux que le meilleur pour toi.

Ce gros pépin de santé qui te tombe dessus, c’est dégueulasse et j’aimerais avoir une baguette magique pour remonter le temps ou pour te guérir. Mais je n’ai pas ce pouvoir. Je le sais, tu le sais Alors ce que je te propose c’est de mettre mon amitié au service de ta guérison.

Tu le sais sûrement déjà mais cela me paraît important de te l’écrire noir sur blanc, ainsi quand tu auras un moment de spleen, que ce soit à cause de la peur, du doute ou de la tristesse, tu pourras relire ces quelques mots.

J’espère que tu y trouveras la force pour continuer à te battre car c’est un long combat que tu vas devoir mener. Il y aura des jours avec et des jours sans. Et ces jours-là tu pourras toujours compter sur moi, je te le promets.

Oui, je te fais la promesse de ne jamais te mentir, de toujours te dire la vérité quand tu me la demanderas. Mais également de rester l’amie que tu as toujours connu dans les bons comme dans les mauvais moments.

On va continuer à rire ensemble même si parfois les larmes s’inviteront, à parler de choses sans importance et de potins même si des sujets plus sérieux nous accapareront.

Je n’ai pas envie de te dire que tu es forte, que tout va bien se passer même si c’est ce que mon cœur te crie. Tout ça, tu le sais déjà. Tu sais la force que tu as en toi, cette résilience, cette puissance qui font de toi une femme incroyable et la plus merveilleuse des amies.

Alors je n’ai aucun doute sur ton envie de te battre, sur cette énergie que tu vas y mettre. Mais je sais aussi qu’il aura des moments plus difficiles et dans ces moments-là je veux que tu t’autorises à lâcher prise, à craquer. Car c’est comme ça, en libérant tes émotions, en laissant parler ta sensibilité que tu pourrais évacuer tout le négatif et te recharger en énergies positives ! 

Et moi, je serai là pour t’aider, t’encourager et te soutenir. Je ne te lâcherai jamais la main que tu sois malade ou en bonne santé, triste ou joyeuse, fatiguée ou en pleine forme. Je serai toujours à tes côtés !

On dit que la vie met des cailloux sur notre chemin, ils sont comme des obstacles dans notre avancée. Mais que de ces pierres, on peut décider d’en faire un mur ou un pont. Toi et moi on va s’employer à construire le plus beau des ponts. Celui qui va te faire prendre de la hauteur, traverser cette épreuve pour arriver du côté de guérison et de la sérénité retrouvées.

Je serai avec toi, pierre après pierre, jour après jour !

Car j’étais là avant, je suis là pendant et je serai là après la maladie. Oui, je serai toujours là.

Et tu verras, on reparlera de tout ça quand on sera deux vieilles dames honorables et qu’on se remémorera pourquoi on a toujours été les meilleures amies du monde. Je t’aime ma best, ma chérie, ma sœur de cœur. »

Tu peux lire aussi Cancer du sein : Témoignages de frangines à l’occasion d’Octobre rose 

Une lettre de soutien moral face à la maladie pour son amour

« Mon amour,

J’ai un aveu à te faire, je ne sais pas comment commencer cette lettre…

Est-ce que je dois te dire que tu es forte et que tout va bien se passer d’emblée ?

Te rassurer en te disant que je t’aime plus que tout mon amour et que tu peux compter sur moi ?

Ou faire semblant que tout va bien et me contenter de t’écrire des mots d’amour sans entrer dans le vif du sujet ?

Oui que doit-on dire dans ces cas-là ? Que faut-il écrire à la femme qu’on aime quand on est en colère contre la vie et qu’on donnerait tout, vraiment tout pour qu’elle n’ait pas subir une telle épreuve que cette maladie ?

Je pense que la meilleure chose à faire, c’est de rester moi-même et de laisser parler mon cœur…

Pardonne-moi mes possibles maladresses, mes propres inquiétudes. Parce que ce je veux avant tout c’est te rassurer et te promettre sans détour que tu peux compter sur moi.

Je te soutiendrai et je ne te lâcherai pas la main. Jamais. 

Je ne veux pas que tu penses pour autant que je nie la réalité, que je fais comme si tout allait bien et que tout allait être facile.

Mon amour, à aucun moment je ne me permettrai de me mettre à ta place. Tout ce que je veux c’est que tu sois bien et suffisamment à l’aise avec moi pour tout me dire quand tu en éprouves le besoin.

Tes peurs, tes doutes, ta fatigue, ta colère, mais aussi et surtout tes espoirs et tes envies ! Je veux que tu puisses te confier à moi comme ça a toujours été le cas entre nous.

Jamais je ne laisserai la maladie s’immiscer entre nous et nous éloigner. Il n’y aura pas de distance entre toi et moi à cause de cette étrangère qui s’incruste dans notre vie !

C’est toi qui dois mener ce combat j’en ai bien conscience et moi je ne peux que t’encourager, te soutenir et t’accompagner. Mais crois-moi je vais être un redoutable copilote !

Je serai là à n’importe quel moment, tu pourras compter sur moi. Alors fais-moi la promesse si j’en fais trop ou au contraire pas assez de me dire ce que tu as sur le cœur. Ma chérie, n’hésite pas à m’expliquer les choses sans avoir peur de me vexer.

De mon côté, je te fais la promesse sincère et solennelle de ne jamais te voir autrement que comme la femme que j’aime. Je ne te regarderai pas avec des yeux différents avec pitié ou condescendance.

C’est impossible, tu es l’objet de mon désir et de mon amour tout simplement…

Bien sûr que te savoir malade me remplit de chagrin et de colère. Que je trouve ça injuste et que je veux que tu guérisses au plus vite. Évidemment que je suis plein de compassion et d’empathie pour toi, que j’aimerais pouvoir te soulager de ce mal qui te pourrit la vie.

Mais jamais ô grand jamais je ne vais cesser de t’aimer ou te regarder différemment. Non tu es et resteras la femme que je désire, que j’aime et avec qui je veux passer le reste de ma vie.

Alors, mea culpa, je serai sûrement un peu plus protecteur, un peu plus inquiet ces prochains moisMais je sais que tu sais que c’est par amour que je serai comme ça, car si les rôles étaient inversés tu ferais la même chose pour moi…

On est ensemble dans les bons et les mauvais moments, dans les hauts et les bas. Pour le meilleur et pour le pire comme on dit. Cette épreuve que la vie t’impose, tu n’as pas à la traverser seule.

La vie continuera comme tu le souhaites, comme tu le veux, comme tu le peux. On va continuer à être heureux je te le promets.

Je ne sais pas si notre amour est plus fort que tout. Mais ce que je sais c’est qu’il est le meilleur remède que je connaisse à la peur et à la douleur.

Mon tendre amour je t’aime plus que tout. »

Recevoir l'actu des Frangines

1 seul e-mail par mois pour rester au courant des articles et nouveautés sur Frangine.com

Recevoir l'actu des Frangines