Texte d’amour touchant pour elle qui la fera pleurer d’émotion

Similaires

Lettre d’excuse pour demander pardon après une infidélité

Penses-tu qu’on puisse pardonner une infidélité ? C’est ce que...

Lettre de rupture en douceur pour ne pas blesser l’autre

Ecrire une lettre pour rompre, cela peut être considéré...

Partager

Dites-le avec une lettre

Que tu veuilles déclarer ton amour, dire adieu à une relation toxique, dire merci à la personne qui te fait du bien… Léa, écrivaine publique, t’écrira la lettre parfaite.

Tu es très amoureux.se. Vraiment, comme tu ne l’as encore jamais été. Et tu as envie que la femme que tu aimes le sache. Tu as choisi de lui dire la force de tes sentiments dans un texte d’amour touchant pour elle. Un texte qui, peut-être, la fera pleurer d’émotion. Si écrire une lettre d’amour est une démarche très personnelle qui doit donc rester authentique et venir tout droit de ton cœur, on sait qu’il est parfois difficile de trouver l’inspiration. S’imprégner de la lecture des mots d’amour des autres et appliquer certains conseils peut t’être utile pour la rédaction de ton texte amoureux.

Comment écrire un texte d’amour touchant pour elle qui la fera pleurer d’émotion ?

Tu as envie de toucher en plein cœur la femme que tu aimes par tes mots d’amour. Tel Cupidon sortant sa flèche, tu veux que ta plume lui fasse ressentir tout l’amour qu’elle t’inspire. Voici quelques conseils pour écrire un texte d’amour afin d’émouvoir une femme et de lui montrer ton amour. Par tes mots, elle saura que tu l‘aimes vraiment. Elle ne pourra qu’être touchée par ta démarche et peut-être même qu’elle versera quelques larmes d’émotion à la lecture de ton texte.

Exprime sincèrement tes sentiments

Sois authentique dans tes mots et exprime tes sentiments les plus profonds. C’est le but de ta démarche. Pas de demi-mots, dis ce que ton cœur amoureux te dicte.

Capte son attention

Commence par une accroche forte. Pour cela, tu peux utiliser une phrase d’ouverture qui capte immédiatement son attention, comme un souvenir spécial, sa principale qualité ou une déclaration d’amour sans équivoque.

Rappelle-lui des moments spéciaux

Évoque des souvenirs partagés ensemble ou des instants de bonheur pour renforcer la puissance de ton texte et lui donner une âme.

Montre ta sensibilité dans un texte d’amour touchant pour elle

Si tu lui écris ce texte, c’est que tu as envie de te dévoiler. Alors n’hésite pas à te montrer sans fard, avec ta sensibilité, sans fausse pudeur.

Utilise des mots doux

Un texte d’amour ne serait rien sans des mots bien choisis. Alors évidemment, choisis des mots tendres et amoureux qui font sens dans votre histoire.

Termine en te projetant

Conclus ton texte avec un message d’amour fort, une déclaration d’amour puissante. Mais aussi en évoquant ton envie de construire votre avenir à deux, ton espoir de voir cette histoire d’amour durer. Si le début doit l’accrocher, la conclusion doit la retenir et l’émouvoir. Par tes derniers mots, tu lui dis à quel point votre histoire d’amour est particulière.

Fais-toi écrire ta lettre par une pro

Léa Faytre est écrivaine publique spécialisée dans le courrier sentimentale depuis 2012. Elle a écrit plus de 4000 lettres pour les autres, et notamment des lettres d’amour ! Alors si tu veux bénéficier de son aide, rends-toi sur ce site : Lettrediscours.com

Un texte d’amour touchant pour elle qui la fera pleurer d’émotion : modèle d’inspiration

Voici donc un exemple de texte d’amour touchant pour elle, un sublime texte de la part d’un homme fou amoureux qui veut dire à la femme qu’il aime à quel point elle a changé sa vie car avant elle, il ne croyait même pas en l’existence de l’amour ! Tu peux aussi t’inspirer de l’une de ces 15 plus belles lettres d’amour selon chaque situation qui peuvent s’écrire au masculin comme au féminin.

Mon amour,

Avant toi, je ne savais rien de l’amour. Je l’ai compris en tombant amoureux de toi.

En fait, je peux te l’avouer, je ne pensais pas cela possible d’être amoureux. Pas fait pour moi peut-être. Je sais, c’est idiot énoncé ainsi. Mais ne va pas penser que c’est juste une façon jolie de dire les choses. Non, c’est la stricte vérité. C’est ce que je pense et ce que je ressens.

Il y avait ma vie avant. Il y avait moi avant. Et puis tu es arrivée. Depuis toi, j’ai une nouvelle vie. Et je suis un homme nouveau aussi.

Tu as tout bouleversé, pour le meilleur il faut dire. Tu es arrivée sans crier gare, telle une tornade blonde, avec ton regard qui semblait voir au fond de mon âme et ton rire si authentique qu’il est contagieux.

A ton contact, je me suis senti chavirer et je n’ai pas compris tout de suite si tu allais faire de moi un naufragé ou un miraculé.

Pourquoi ? Parce que ce que j’ai ressenti ce jour-là, je ne savais pas encore que c’était la plus belle chose au monde. Je ne connaissais pas cette sensation incroyable. Enfin plutôt cet ensemble de sensations.

J’entendais des femmes parler autour de moi, évoquer des papillons dans le ventre, des étoiles dans les yeux, d’un manque de l’autre qui prend aux tripes. Et j’avoue, je les écoutais en souriant, un peu condescendant, me disant que c’était un truc de midinette, que ça n’arrivait pas aux hommes, voire même que cela n’existait pas.

Tu sais, vos fameuses comédies romantiques, vos romans d’amour, les contes de fée, tout ça… J’y voyais une caricature et quelque part, dans la vraie vie, rien ne se passe comme ça. Il y a toujours des bas, un hic, quelque chose qui ne va pas.

Et donc moi, je ne voyais que cela. LE truc qui n’allait pas, la complication, le problème. Je préférais me cacher derrière le moindre obstacle et m’en servir d’excuse pour me dire « oh, l’amour ? Je n’y crois pas ! »

Bien sûr, j’avais des hommes amoureux autour de moi. Des amis, des proches. Mais la pudeur masculine est ridicule parfois car elle empêche de dire l’essentiel. De dire que ton cœur vibre autrement, qu’on a une femme dans la peau, qu’on y pense tout le temps…

Seulement j’ai bien dû me rendre à l’évidence quand j’ai fait ta connaissance. Moi aussi, je ressentais des choses incroyables, mais je ne les comprenais pas. Et si c’était dangereux ? Et si j’étais tombé dans ton piège ? Que c’était trop beau pour être vrai ?

Alors j’ai gardé ça pour moi un moment, parce que je me suis dit que c’était passager. Que ce désir pour toi était juste plus fort que les précédents. Qu’on ne pouvait pas parler d’amour. Et puis que c’était bien beau tout ça, mais que je n’y connaissais rien moi, à l’amour…

Et puis non, les jours ont passé et sont devenus des semaines puis des mois maintenant, et rien ne s’est éteint. Cela ne s’est pas évaporé, ce que je ressens n’a pas disparu un beau matin. C’est même tout le contraire.

Avec toi j’ai appris ce qu’est vraiment le manque, la curiosité, l’envie de revoir l’autre, l’inquiétude au moindre retard ou au message laissé sans réponse trop longtemps.

Il y avait ma vie avant. Il y avait moi avant. Et puis tu es arrivée. Depuis toi, j’ai une nouvelle vie. Et je suis un homme nouveau aussi.

Grâce à toi j’ai compris que le désir c’est bien mais que l’amour c’est mieux, j’ai appris tout simplement ce que c’est que d’être amoureux.

Alors j’ai eu envie de le crier sur tous les toits, de le hurler aux passants dans la rue, d’appeler mon meilleur pote et ma mère, de leur dire ‘vous savez quoi, je suis amoureux, fou amoureux ! Oui, moi !’

Et c’est exceptionnel parce que c’est la première fois, parce que c’est réciproque, parce que c’est beau.

C’est ça, toi et moi, c’est vrai, authentique, sincère. A la fois simple et incroyable, à la fois doux et intense. Si intense, si incroyable, si improbable pour moi que parfois j’ai l’impression de perdre mes repères, le fil de mes pensées, de mes émotions, le fil du temps.

Je navigue à vue dans une existence pleine de nouveaux courants, faite de sentiments et j’apprends, je découvre, j’explore. A tes côtés.

C’est grisant et terriblement flippant, je peux bien te l’avouer.

Oui, je t’aime et j’ai envie que le monde entier soit témoin de notre amour, mais oui j’ai peur. Peur parce que pour la première fois de ma vie, j’ai la chance de vivre une chose essentielle et magnifique, l’amour. Peur parce qu’ai dû accepter de lâcher prise, de ne plus rien contrôler. Parce que j’ai dû faire confiance à mes sentiments et te faire confiance, à toi.

Alors avant de le partager avec le monde entier, je me suis dit que c’était à toi que je devais la primeur de mon bonheur ; parce que tu en es l’artisane, la source, l’origine.

Tu es mon plus grand bonheur, mon amour. Tu es mon amour, le premier, le seul, le grand ; celui d’une vie, j’en ai l’intime conviction.

T’écrire que je t’aime aujourd’hui, c’est accepter de poser mon cœur sur la table et de te laisser voir à quel point il est plein de mes sentiments pour toi. C’est te donner le pouvoir de me rendre heureux ou malheureux, c’est accepter de prendre des risques, de croire en l’amour, en toi, en nous.

Ce risque, je le prends volontiers, car je sais que c’est ma destinée. Je sais que tu es celle qui est faite pour moi en ce monde, et qui a su faire battre mon cœur comme jamais pour personne auparavant.

L’amour que je te porte n’a pas de limites, pas de frontières, pas de fin. Il n’est pas fait de ‘peut-être’ et de ‘je ne sais pas’. Il n’est pas tiède, pas hésitant, pas frileux.

Non l’amour que j’ai pour toi est incommensurable, inébranlable, puissant. A tel point que la peur que j’ai pu ressentir, que je t’ai avouée, n’est rien face à la force de mes sentiments. Et que cette peur, ensemble, on la transforme et elle devient une force, le ciment de notre histoire.

Mon amour, tu es mon amoureuse, la femme que j’aime et qui me touche, qui m’émeut, qui me rend fier, reconnaissant, heureux. Je veux te dire merci pour tout ce que tu me fais découvrir, ce que tu m’apportes et ce que tu as rendu possible.

Je dépose mon cœur entre tes mains, en toute confiance et avec un amour infini, pour aussi longtemps que la vie nous laissera le bonheur de nous aimer. 

Recevoir l'actu des Frangines

1 seul e-mail par mois pour rester au courant des articles et nouveautés sur Frangine.com

Recevoir l'actu des Frangines